Churchill Coolmore Prix D’Ispahan 2018 – Recoletos vers son 1er Groupe I ?

Recoletos - Prix du Muguet 2018
Recoletos – Prix du Muguet 2018 – ©OMH Mediaturf

Le Churchill Coolmore Prix d’Ispahan qui aura lieu dimanche est une course à l’histoire singulière, à l’image de la distance qu’elle propose. Seconde course de Groupe I au programme français pour les chevaux d’âge, elle permet à ces derniers de se mesurer sur les 1850m de la grande piste de Longchamp. Ils seront 9 au départ à prétendre au titre détenu actuellement par Mekhtaal.

La course

Cette course a été crée à l’hippodrome de Longchamp en 1873, alors que le souverain de Perse était en visite officielle à Paris et qu’une réunion extraordinaire de 6 courses avait été organisée en son honneur. La réunion relevait tellement d’un caractère exceptionnel que des haies avaient même été placées juste pour une des 6 courses de la réunion. Le Prix d’Ispahan, quant à lui, était l’épreuve phare du jour et se courait sur 3000m.

La course a connu un peu toutes les distances. Tout de suite passée sur 2400m (en 1874), elle est progressivement arrivée sur cette distance peu commune des 1850m de la grande piste de l’hippodrome en 1921. Hormis quelques exceptions dues à des transferts sur d’autres hippodromes, cette distance n’a pas bougé depuis et le record est détenue par la fameuse jument autrefois entraînée par Freddy Head, Goldikova, sur un temps de 1’49.40.

Le Parcours

Prix d'Ispahan 2018 (Longchamp - 1850m GP)
Longchamp – 1850m GP

Le parcours des 1850m GP est assez semblable en terme de caractéristiques globales à celui des 1600m MP puisque les départs s’effectuent sensiblement au même endroit. La course démarre sur une phase montante sur une pente d’environ 415m, jusqu’à l’amorce du virage mais aussi le pont culminant de l’hippodrome. S’en suit alors une phase descendante de plus de 500m sur une pente à peu près similaire jusqu’à l’entrée de la fausse ligne droite. La fin du trajet se fait une piste à peu près plate. Le départ s’effectuant sur une partie montante de l’hippodrome a tendance à privilégier les attentistes. Toutefois, la lice à 0m du jour et le faible nombre de partants fait que le peloton sera suffisamment “maigre” pour que les places à la corde ne soit pas si significatives.

Les concurrents

1. TAAREEF (USA)
M / 5A (Ale.)
Valeur : 55,5
Poids : 58 kgs

(H. Al Maktoum)
Corde : 3
Jockey : C. Soumillon
Entraineur : J.-C. Rouget
Musique : 3p(17)1p2p5p1p 1p
par Kitten's Joy et Sacred Feather (Carson City)
Profil : Presser / Attentiste
Ce pensionnaire de Jean-Claude Rouget est celui qui affichera la plus haute valeur handicap de la course. Et pour cause, il est double lauréat du Prix Daniel Wildestein (Gr. II - 2016 / 2017). Toutefois, sa meilleure performance dans un Groupe I a été une seconde place, mais contre l'incommensurable Ribchester dans le Moulin de Longchamp 2017. Plus souvent couru sur 1600m, une distance plus longue ne semble pas le déranger. Récemment, il s'est incliné face un incroyable Recoletos lors de sa rentrée dans le Prix du Muguet (Gr. II). Toutefois, son entraîneur a déclaré qu'il manquait de travail ce jour là et que ce n'était pas un objectif pour lui. Il sera donc sûrement monté en condition pour dimanche et une bonne performance peut en être attendue !
2. ORIENTAL (JPN)
M / 4A (Bai.)
Valeur : 48,5
Poids : 58 kgs

(S.A.R.L. Darpat France)
Corde : 5
Jockey : S.-M. Laurent
Entraineur : C. Laffon-Parias
Musique : 4p(17)1p3p1p6p3p9p7p3p
par Smart Strike et Iron Lips (Iron Mask)
Profil : Leader
Ce mâle entraîné chez C. Laffon-Parias sera sûrement considéré comme le leader de Recoletos avant tout, un peu à l'image du Prix du Muguet 2018. Il avait toutefois terminé 4ème de cette course durant laquelle il avait mené sans trop faire d'effort au début de course, ce qui ne va pas dans son sens. Si on lui demande d'imprimer un train plus soutenu dimanche, j'ai de grands doutes quant à ses chances. En tous les cas, il ne faudra certainement pas le considérer comme une des principales forces de la course.
3. RECOLETOS
M / 4A (Bai.)
Valeur : 54
Poids : 58 kgs

(S.A.R.L. Darpat France)
Corde : 4
Jockey : O. Peslier
Entraineur : C. Laffon-Parias
Musique : 1p(17)4p1p7p3p1p1p1p
par Whipper et Highphar (Highest Honor)
Profil : Attentiste
C'est actuellement le cheval phare représentant de cette casaque ! Et pourtant, il n'a jamais su briller réellement dans ses courses niveau Groupe I, jusque là toujours courus sur une distance plus longue. Il a prouvé lors de sa victoire dans le Prix du Muguet qu'une distance plus court pouvait jouer (nettement) à son avantage et le terrain souple qu'on peut attendre ne lui posera pas de problème. Il représentera donc sûrement une des bases utiles de la course.
4. TRAIS FLUORS (GB)
M / 4A (Bai.)
Valeur : 51
Poids : 58 kgs

(S.C.E.A. Haras de Saint Pair)
Corde : 6
Jockey : V. Cheminaud
Entraineur : A. Fabre
Musique : 0p2p(17)4p2p1p1p1p
par Dansili et Trois Lunes (Manduro)
Profil : Attentiste
Seul pensionnaire d'André Fabre annoncé au départ de la course, il a affiché énormément d'espoir à l'âge de 3 ans en finissant 2nd du Prix Jean Prat (Gr.I) juste derrière le terrible Thunder Snow. Toutefois, sa rentrée n'était pas à la hauteur et sa participation à la Dubaï Turf a été catastrophique, finissant 13ème sans l'action qu'il montrait l'an passé. Etait-ce du au fait qu'il rencontrait un très large peloton pour la première fois ou bien que le cap à franchir pendant l'hiver n'a pas été franchi... ?
5. ALMODOVAR (IRE)
H / 6A (Bai.)
Valeur : 50
Poids : 58 kgs

(B. E. Nielsen)
Corde : 1
Jockey : J. W. Doyle
Entraineur : R. J. Charlton
Musique : 4p(16)9p7p3p1p
par Sea the Stars et Melodramatic
(Sadler's Wells)
Profil : Attentiste
Ce hongre de 6 ans vient d'effectuer une rentrée dans un Groupe III de Sandown après 589 jours d'absence finissant 4ème sur 6 mais sans toutefois démériter car il finissait à 2 longueurs seulement de Crystal Ocean, concurrent sérieux. Il devrait être un peu monté en condition et ne doit pas être écarté trop vite.
6. WILD CHIEF (GER)
M / 7A (Bai.)
Valeur : 49
Poids : 58 kgs

(Ec. Fuerstenhof)
Corde : 2
Jockey : L. Delozier
Entraineur : J. Hirschberger
Musique : 6p(17)9p7p7p1p3p1p8p
par Doyen et Wild Angel
(Acatenango)
Profil : Attentiste
Ce concurrent allemand n'a pas eu une année 2017 des plus resplendissantes, ne brillant au mieux que dans une épreuve de Groupe III en Allemagne. Il n'a pas rassuré depuis, finissant 6ème du Prix Ganay 2018. Il luttera tout au mieux pour une 3/4ème place, si le déroulement de course lui est favorable.

Scénario probable

Petit peloton constitué principalement de chevaux attentistes, nous ne devrions pas assister à une guerre de la pole position pendant ce Prix d’Ispahan. Heureusement qu’Oriental sera là pour justement mener le peloton à un rythme plutôt régulier. On peut donc s’attendre de sa part à une course semblable à celle qu’il a mené pour le Prix du Muguet 2018. Cependant, je crains fort qu’un Jimmy Two Times vienne à nouveau temporiser le peloton ce coup-ci. Une course à train plutôt régulier est donc à attendre.

Derrière Oriental, nous devrions voir s’installer Taareef accompagné de Wild Chief qui bon numéro ce coup-ci. S’en suivront sûrement Recoletos, Trais Fluors puis Almodovar. Si Oriental accélère sèchement sur le plat comme il l’a fait à Saint-Cloud, alors on peut s’attendre à ce que les chevaux de derrière fasse belle impression sur la ligne droite. En premier lieu, Recoletos a beaucoup de forme, il l’a prouvé. Taareef risquera d’en avoir trop fait pour coller le leader. Parmi les derniers, Almodovar pourra créer une surprise. Reste enfin à savoir si Trais Fluors s’est remis de sa sortie de Dubaï.

Pronostic : 3 – 1 – X / 5 – 4